Le développement professionnel des enseignants-chercheurs

Introduction

Cet article est inspiré par la conférence de Philippe Parmentier[1] intitulée « Chercher ou enseigner : une injonction paradoxale ? » présentée à l’Université de Toulouse le 30 janvier 2018 et organisée par le Service Interuniversitaire de Pédagogie (SiUP[2]). Il s’agit d’une réflexion sous l’angle de la formation et du développement professionnel des enseignants-chercheurs[3] et non pas d’un état des lieux exhaustif de la question. Ci-dessous la vidéo de la conférence :

Lire la suite

ESOF 2018 Toulouse

Sharing Science: Towards new horizons

The 8th edition of ESOF (EuroScience Open Forum) will take place in Toulouse from the 9th till the 14th of July 2018.

ESOF is the largest interdisciplinary science meeting in Europe. It is dedicated to scientific research and innovation and offers a unique framework for interaction and debate for scientists, innovators, policy makers, business people and the general public.

Created in 2004 by EuroScience, this biennial European forum brings together over 4000 researchers, educators, business actors, policy makers and journalists from all over the world to discuss breakthroughs in science. More than 40% of the participants are students and young researchers.

Jeanne PICCARDI, PhD student of EFTS and active member of the Junior Laboratory LJEFTS, will be presenting a scientific poster : « The accompaniment to change within the framework of safety and health assessment and prevention process. The case of waste collectors working ».

Click here for more information on the event.

 

Transitions… Une question de mue

Ce qui m’a plu dans le titre de ce carnet, c’est l’état provisoire sous entendu, qui permet à la structure carnet d’offrir un peu de stabilité à un public en mutation.

Car c’est bien une mue que je ressens, à plusieurs niveaux. Un changement de « corps » se profile pour la professeure des écoles tranquille que je suis, installée dans ma campagne depuis une dizaine d’année. Il est en effet probable que je changerai de métier après cette expérience.

C’est aussi pendant toutes les années d’écriture de la thèse, l’impression de plus avoir sa place précisément quelque part : Si petite à la fac, dans les séminaires, et devenue atypique dans les cours d’école.

J’étais bien dans ma classe, avec mes petits élèves, alors pourquoi un matin, ai-je eu l’idée de reprendre des études ? Lire la suite

Retour d’atelier « L’écriture inclusive dans l’écriture scientifique : Pourquoi ? Comment ? »

Préface 

Le laboratoire junior LJEFTS a organisé le 12 avril 2018 un atelier de réflexion autour de la question de l’écriture inclusive intitulé « L’écriture inclusive dans l’écriture scientifique : Pourquoi ? Comment ? ». Cet article a pour vocation de présenter un compte rendu de l’atelier enrichi de débats qui ont émergé à travers les échanges entre les participant.es. Non expertes, nos propos n’ont, en aucun cas, une visée injonctive.

Pourquoi avons-nous choisi cette thématique ? L’écriture inclusive vient interroger le langage dans sa dimension symbolique. En Sciences Humaines et Sociales, ce travail de décryptage et d’analyse du langage est central. De plus, un des objectifs du LJEFTS est de créer des espaces de réflexion transdisciplinaire. L’écriture inclusive soulève des questions d’écriture scientifique au-delà des disciplines. Nous avons donc proposé aux doctorantes et doctorants un moment d’échanges et de réflexion sur cette question. Nous nous sommes ainsi appuyées sur des ressources de disciplines diverses en SHS (linguistique, histoire, littérature, sociologie, sciences de l’éducation…) afin de préparer l’atelier. La présence d’Ingrid Verscheure, maître de conférences en Sciences de l’Éducation à l’Université Toulouse – Jean Jaurès, comme « grande témoin » a participé à l’enrichissement du débat. Lire la suite

Présentation d’une recherche en cours intitulée « Dis-continuité-s éducative-s : processus et enjeux liés aux activités éducatives dans et hors l’école » – partie 2

Cet article complète le précédent ayant présenté quelques points saillants de notre recherche en cours : des éléments de contexte des politiques éducatives, des pistes de définition de l’objet de recherche, ainsi qu’une approche de la coéducation.

En cette seconde partie, nous éclairons la question de « continuité éducative » d’une réflexion sur les spécificités de l’enfance en termes de temps et de rythmes, interrogeant la responsabilité sociale à cet égard. Nous terminons par un détour sur la dichotomie « continuité/discontinuités éducatives ».

« Il y a des jours, des mois, des années interminables où il ne se passe presque rien. Il y a des minutes et des secondes qui contiennent tout un monde. » Jean d’Ormesson, « Voyez comme on danse ». Lire la suite

Présentation d’une recherche en cours intitulée « Dis-continuité-s éducative-s : processus et enjeux liés aux activités éducatives dans et hors l’école » – partie 1

« Il y a quelque temps que je me suis aperçu que, dès mes premières années, j’avais reçu quantité de fausses opinions pour véritables, et que ce que j’ai depuis fondé sur des principes si mal assurés ne pouvait être que fort douteux et incertain ; de façon qu’il me fallait entreprendre une fois en ma vie de me défaire de toutes les opinions que j’avais jusques alors reçues en ma créance (…) si je voulais établir quelque chose de ferme et de constant dans les sciences. » Descartes, Méditations métaphysiques

À l’instar de Descartes, nous avons entrepris de nous défaire de toutes les opinions reçues au cours de notre expérience en tant qu’acteur éducatif. Et c’est dans une posture scientifique que nous avons décidé d’interroger un objet qui motiva nos actions en tant que professionnelle de l’éducation : la « continuité éducative ».

Du fait de l’importance donnée à cet objet dans les sphères éducatives [1], il semble pertinent d’en comprendre les enjeux et processus, et pour commencer même, d’en saisir la signification. C’est pourquoi nous avons entrepris cette démarche de recherche, dans le champ disciplinaire des Sciences de l’Éducation, au sein de l’Unité Mixte de Recherche EFTS, Éducation, Formation, Travail et Savoirs. Lire la suite

Université d’été de l’ADMEE Europe – 29 juin 2018 ­‐ Université de Toulouse

La 7ème Université d’été de l’Association pour le Développement des Méthodologies d’Évaluation en Éducation-Europe aura lieu en France, à Toulouse le 29 juin 2018 sur le thème :

« Évaluer les apprentissages, les enseignements, les dispositifs de formation : Penser le continuum des recherches collaboratives aux pratiques professionnelles ».

Elle est organisée par le réseau RCPE (Recherches collaboratives sur les pratiques évaluatives). Le réseau RCPE, créé en 2008, s’adresse aux chercheurs et praticiens (enseignants, formateurs, conseillers pédagogiques, etc.) qui étudient les pratiques évaluatives dans une approche de recherche collaborative – ou avec des composantes de recherche collaborative. Alliée à des enjeux de développement professionnel, la recherche collaborative vise à soutenir des activités de co-production de connaissances entre chercheurs et acteurs de terrain.

Cette Université d’été est soutenue par l’UMR EFTS et  le groupe de recherche EReD de l’Université de Genève.

Le programme de cette manifestation scientifique est disponible sur le site de l’ADMEE.

 

Atelier « L’écriture inclusive dans l’écriture scientifique : pourquoi ? comment ? »

Le laboratoire junior LJEFTS organise un atelier de réflexion autour de la question de l’écriture inclusive dans la recherche scientifique le jeudi 12 avril à 17h30*. Cet atelier vise à construire une réflexion collective autour des outils d’écriture, de l’interprétation des écrits et de la représentation égalitaire du langage. Cette manifestation, ouverte à tout.e.s les doctorant.e.s de l’UMR EFTS, est l’occasion de créer un espace d’échanges au-delà des disciplines puisque les travaux qui seront présentés proviennent de la linguistique, de la sociologie, des sciences de l’éducation, de la littérature…

L’atelier sera animé par Christiana Charalampopoulou, docteure en sciences de l’éducation, et Coline Barthelemi, future doctorante à l’UMR EFTS. Dans un premier temps, nous allons présenter les débats actuels autour de l’écriture inclusive en touchant des questions d’égalité entre les femmes et les hommes. Lors de la deuxième partie de l’atelier, nous allons questionner la place de l’écriture inclusive dans la recherche scientifique (articles, thèses, ouvrages). Ingrid Verscheure, Maître de conférences en sciences de l’éducation (EFTS, entrée 4 « Conduite et accompagnement du changement ») sera notre grande témoigne.

Inscription avant le 10 avril 2018 : https://framadate.org/5tQwVapVJ7v7gHZQ

*En cas de poursuite du blocage de la Maison de la Recherche, l’atelier aura lieu à l’ESPE de Rangueil, 118 Route de Narbonne, 31400 Toulouse (métro : Université Paul Sabatier).

Atelier « Présentation de travaux de recherche »

Le prochain atelier du Laboratoire Junior LJEFTS aura lieu le mercredi 28 mars à l’ENSFEA (2 route de Narbonne 31326 Castanet Tolosan). Trois doctorants de l’UMR EFTS présenteront les travaux entamés dans le cadre de leur thèse.

  • Sandra CADIOU : « Apprentissage de l’écriture de fiction en lycée pro (didactique clinique) »
  • Jocelyne PAMBO : « Les pratiques professionnelles des éducateurs spécialisés auprès d’enfants autistes au Gabon et au Sénégal »
  • Vincent VOISIN : « Présentation d’une recherche collaborative visant l’amélioration d’un dispositif « d’apprendre à apprendre » dans une Ecole de la Deuxième Chance ».

Un moment d’échanges suivra les présentations.

Entrée libre. Inscription avant le 26 mars au labojuniorefts@gmail.com.

Les Doctoriales 2018 de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées !

L’École des Docteurs de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées organise les Doctoriales, à l’École des Mines d’Albi, du 17 au 22 juin 2018.

Ce séminaire résidentiel entre dans le cadre des formations proposées aux doctorants et permet de vous accompagner dans la réalisation de votre projet professionnel et vous préparer à « l’après-thèse ».

Les Doctoriales® , un moment privilégié entre jeunes chercheurs :

  • Sortir de son laboratoire, rencontrer d’autres doctorants de disciplines différentes ;
  • Rencontrer des acteurs du monde socio-économique, des chefs d’entreprise, des organismes d’aide à la création d’entreprises ;
  • Échanger avec des docteurs sur leur lieu de travail ;
  • Améliorer ses capacités à se présenter, à convaincre des décideurs, dans la perspective d’un entretien de recrutement ;
  • Apprendre à défendre des travaux de recherche devant un public ;
  • Prendre conscience de ses acquis : compétences, capacité d’innovation… ;
  • S’ouvrir au monde socio-économique quel que soit son projet professionnel (carrière académique ou entreprise) ;
  • Travailler en équipes pluridisciplinaires et réaliser de A à Z un projet innovant ;
  • Se confronter aux autres doctorants et concourir au prix de la meilleure communication et au prix de l’innovation.

Les inscriptions sont ouvertes du 15 janvier au 12 mars 2018.

Inscrivez-vous dès à présent via le catalogue des formations en ligne en cliquant ici

Retrouvez toutes les informations pratiques sur notre site : www.univ-toulouse.fr/doctoriales

Contact :  doctoriales@univ-toulouse.fr

« Enseignez à vivre ! »

Edgar Morin, l’éducation innovante et le LJEFTS

Platon avait tout dit sur l’enseignement : « Pour enseigner, il faut l’éros, l’amour pour ce qu’on enseigne et l’amour pour les élèves ».
Avec ces mots d’Edgar Morin, sociologue et philosophe français, commence le film documentaire « Enseignez à vivre ! » d’Abraham Segal actuellement en salles. Ce film met en valeur les pensées d’Edgar Morin sur l’éducation et les pratiques éducatives « innovantes » dans cinq établissements publics français. On suit, à travers leurs témoignages, des élèves « décrocheurs » du Pôle Innovant Lycéen et du Microlycée de Vitry-sur-Seine, ainsi que des élèves et des équipes pédagogiques du Lycée Edgar Morin de Douai, du Lycée Autogéré de Paris et de l’École Decroly de Saint-Mandé. Lire la suite

REPORTEE ! Exposition : 15 grandes figures en sciences de l’éducation

Cette exposition inaugurée lors du colloque Mêlées et démêlés, 50 ans de recherches en sciences de l’éducation (Toulouse, UT2J, UMR EFTS), présente l’équipe de rugby des 15 grandes figures en sciences de l’éducation.

Les 15 grandes figures sélectionnées par le coach Marguerite Altet sont : Jean-Marie Barbier, Georges-Louis Baron, Elisabeth Bautier, Claudine Blanchard-Laville, Bernard Charlot, Michel Develay, Marie Duru-Bellat, Jean Houssaye, Claude Lelievre, Jean-Louis Martinand, Philippe Meirieu, Nicole Mosconi, Henri Peyronie, Patrick Rayou et Yves Reuter. Un tableau additionnel, rend hommage à l’un des fondateurs des sciences de l’éducation, Gaston Mialaret. Chaque poster est accompagné d’un portrait artistique de la grande figure.

Chaque grande figure a répondu aux questions suivantes :

  • Quelle est la controverse la plus importante, selon vous, dans l’histoire des sciences de l’éducation ?
  • Comment imaginez-vous les sciences de l’éducation dans 20 ans ?

Vous pouvez découvrir l’exposition en l’accueillant dans vos locaux, ou en allant la visiter lors d’un de ses voyages.

Pour plus d’information : http://blogs.univ-tlse2.fr/15grandesfigures-scedu/

Contact : meleesde@univ-tlse2.fr

Journée « Financer sa thèse » – lundi 22 janvier 2018 (UT2J)

Les représentants des écoles doctorales ALLPH@, CLESCO et TESC vous invitent à la journée « Financer sa thèse », lundi 22 janvier de 9h00 à 12h30 (UT2J – Nouvelle Maison de la Recherche – Amphi F417). Cette année, elle se concentrera sur les financements en cours de thèse spécifiquement destinés aux doctorants.

L’affiche et le programme

En espérant vous y croiser autour d’un café !

L’initiative Laboratoire Junior en questions

Ouvrir le bal

C’est donc à moi que revient l’honneur d’ouvrir le bal des articles pour ce nouveau carnet Hypothèses du Laboratoire Junior EFTS (Éducation, Formation, Travail, Savoirs). Peut être faut-il dans un premier temps dire quelques mots du nom que nous avons choisi pour ce carnet : « Transitions ». Passer progressivement d’un état à un autre, partir d’un point A pour arriver jusqu’à un point B. Ce laboratoire « Junior » – je reviendrai longuement sur ce qualificatif, vous l’aurez compris vu le titre de l’article – se compose effectivement de chercheurs en formation et en devenir, puisque nous sommes tous actuellement en cours de doctorat, ou fraîchement docteurs en Sciences de l’Éducation. Il est à noter que nous ouvrons également nos portes aux étudiants de Master qui souhaiteraient nous rejoindre. Il se veut comme un espace d’échanges plus ou moins institutionnels destiné aux « non titulaires ». Ce carnet a donc pour objectif, entre autres choses, de nous aider à transiter dans ce cheminement parfois long, tumultueux et solitaire de la thèse. Sans sous-entendu aucun quant à nos suivis et directions de thèse et sans qu’aucun de nous ne vive la thèse comme un fardeau, qu’on ne me fasse pas dire ce que je n’ai pas dit. Gardons un peu de « silence breaking » pour 2018. Lire la suite

Transitions

Le carnet de recherche « Transitions » est la vitrine des activités du Laboratoire Junior adossé à l’UMR de sciences de l’éducation EFTS (Éducation, formation, travail, savoirs) de l’université Toulouse Jean Jaurès. L’objectif de ce carnet est de développer un espace collaboratif de recherches dédié au partage de connaissances et de méthodologies en sciences humaines et sociales. En effet, l’évolution et la complexification des processus d’éducation, de formation et d’organisation du travail incite au décloisonnement des savoirs. Le LJEFTS se veut ainsi un incubateur pluridisciplinaire d’actions de recherches innovantes, soucieuses de leur utilité sociale. Porté par les doctorants de l’UMR EFTS, ce carnet de recherche s’adresse donc à tout étudiant, professionnel, ou chercheur qui souhaite prendre part à la transformation de nos sociétés « par » et « pour » la Recherche.