ESOF 2018 Toulouse

Sharing Science: Towards new horizons

The 8th edition of ESOF (EuroScience Open Forum) will take place in Toulouse from the 9th till the 14th of July 2018.

ESOF is the largest interdisciplinary science meeting in Europe. It is dedicated to scientific research and innovation and offers a unique framework for interaction and debate for scientists, innovators, policy makers, business people and the general public.

Created in 2004 by EuroScience, this biennial European forum brings together over 4000 researchers, educators, business actors, policy makers and journalists from all over the world to discuss breakthroughs in science. More than 40% of the participants are students and young researchers.

Jeanne PICCARDI, PhD student of EFTS and active member of the Junior Laboratory LJEFTS, will be presenting a scientific poster : “The accompaniment to change within the framework of safety and health assessment and prevention process. The case of waste collectors working”.

Click here for more information on the event.

 

Retour d’atelier « L’écriture inclusive dans l’écriture scientifique : Pourquoi ? Comment ? »

Préface 

Le laboratoire junior LJEFTS a organisé le 12 avril 2018 un atelier de réflexion autour de la question de l’écriture inclusive intitulé « L’écriture inclusive dans l’écriture scientifique : Pourquoi ? Comment ? ». Cet article a pour vocation de présenter un compte rendu de l’atelier enrichi de débats qui ont émergé à travers les échanges entre les participant.es. Non expertes, nos propos n’ont, en aucun cas, une visée injonctive.

Pourquoi avons-nous choisi cette thématique ? L’écriture inclusive vient interroger le langage dans sa dimension symbolique. En Sciences Humaines et Sociales, ce travail de décryptage et d’analyse du langage est central. De plus, un des objectifs du LJEFTS est de créer des espaces de réflexion transdisciplinaire. L’écriture inclusive soulève des questions d’écriture scientifique au-delà des disciplines. Nous avons donc proposé aux doctorantes et doctorants un moment d’échanges et de réflexion sur cette question. Nous nous sommes ainsi appuyées sur des ressources de disciplines diverses en SHS (linguistique, histoire, littérature, sociologie, sciences de l’éducation…) afin de préparer l’atelier. La présence d’Ingrid Verscheure, maître de conférences en Sciences de l’Éducation à l’Université Toulouse – Jean Jaurès, comme « grande témoin » a participé à l’enrichissement du débat. Continuer la lecture

Atelier “L’écriture inclusive dans l’écriture scientifique : pourquoi ? comment ?”

Le laboratoire junior LJEFTS organise un atelier de réflexion autour de la question de l’écriture inclusive dans la recherche scientifique le jeudi 12 avril à 17h30*. Cet atelier vise à construire une réflexion collective autour des outils d’écriture, de l’interprétation des écrits et de la représentation égalitaire du langage. Cette manifestation, ouverte à tout.e.s les doctorant.e.s de l’UMR EFTS, est l’occasion de créer un espace d’échanges au-delà des disciplines puisque les travaux qui seront présentés proviennent de la linguistique, de la sociologie, des sciences de l’éducation, de la littérature…

L’atelier sera animé par Christiana Charalampopoulou, docteure en sciences de l’éducation, et Coline Barthelemi, future doctorante à l’UMR EFTS. Dans un premier temps, nous allons présenter les débats actuels autour de l’écriture inclusive en touchant des questions d’égalité entre les femmes et les hommes. Lors de la deuxième partie de l’atelier, nous allons questionner la place de l’écriture inclusive dans la recherche scientifique (articles, thèses, ouvrages). Ingrid Verscheure, Maître de conférences en sciences de l’éducation (EFTS, entrée 4 “Conduite et accompagnement du changement”) sera notre grande témoigne.

Inscription avant le 10 avril 2018 : https://framadate.org/5tQwVapVJ7v7gHZQ

*En cas de poursuite du blocage de la Maison de la Recherche, l’atelier aura lieu à l’ESPE de Rangueil, 118 Route de Narbonne, 31400 Toulouse (métro : Université Paul Sabatier).

Atelier “Présentation de travaux de recherche”

Le prochain atelier du Laboratoire Junior LJEFTS aura lieu le mercredi 28 mars à l’ENSFEA (2 route de Narbonne 31326 Castanet Tolosan). Trois doctorants de l’UMR EFTS présenteront les travaux entamés dans le cadre de leur thèse.

  • Sandra CADIOU : “Apprentissage de l’écriture de fiction en lycée pro (didactique clinique)”
  • Jocelyne PAMBO : “Les pratiques professionnelles des éducateurs spécialisés auprès d’enfants autistes au Gabon et au Sénégal”
  • Vincent VOISIN : “Présentation d’une recherche collaborative visant l’amélioration d’un dispositif « d’apprendre à apprendre » dans une Ecole de la Deuxième Chance”.

Un moment d’échanges suivra les présentations.

Entrée libre. Inscription avant le 26 mars au labojuniorefts@gmail.com.

Journée “Financer sa thèse” – lundi 22 janvier 2018 (UT2J)

Les représentants des écoles doctorales ALLPH@, CLESCO et TESC vous invitent à la journée “Financer sa thèse”, lundi 22 janvier de 9h00 à 12h30 (UT2J – Nouvelle Maison de la Recherche – Amphi F417). Cette année, elle se concentrera sur les financements en cours de thèse spécifiquement destinés aux doctorants.

L’affiche et le programme

En espérant vous y croiser autour d’un café !

L’initiative Laboratoire Junior en questions

Ouvrir le bal

C’est donc à moi que revient l’honneur d’ouvrir le bal des articles pour ce nouveau carnet Hypothèses du Laboratoire Junior EFTS (Éducation, Formation, Travail, Savoirs). Peut être faut-il dans un premier temps dire quelques mots du nom que nous avons choisi pour ce carnet : « Transitions ». Passer progressivement d’un état à un autre, partir d’un point A pour arriver jusqu’à un point B. Ce laboratoire « Junior » – je reviendrai longuement sur ce qualificatif, vous l’aurez compris vu le titre de l’article – se compose effectivement de chercheurs en formation et en devenir, puisque nous sommes tous actuellement en cours de doctorat, ou fraîchement docteurs en Sciences de l’Éducation. Il est à noter que nous ouvrons également nos portes aux étudiants de Master qui souhaiteraient nous rejoindre. Il se veut comme un espace d’échanges plus ou moins institutionnels destiné aux « non titulaires ». Ce carnet a donc pour objectif, entre autres choses, de nous aider à transiter dans ce cheminement parfois long, tumultueux et solitaire de la thèse. Sans sous-entendu aucun quant à nos suivis et directions de thèse et sans qu’aucun de nous ne vive la thèse comme un fardeau, qu’on ne me fasse pas dire ce que je n’ai pas dit. Gardons un peu de « silence breaking » pour 2018. Continuer la lecture